Menuiserie Petit

Technologies pour les menuiseries 

 

UNE PIONNIÈRE SOUTENUE PAR SCM

À Luriecq, dans le Haut-Forez, en seulement quelques années, la menuiserie Petit est parvenue à consolider sa position dans le secteur de la charpenterie en bois et matériaux mixtes, notamment grâce à son savoir-faire et à sa réputation qui n'est plus à faire. Au début de cette décennie, la petite entreprise a effectué un certain nombre d'investissements, mais celui qui lui a permis de faire décoller sa productivité et de repousser ses limites a été le centre d'usinage CNC accord 25 fxconçu par SCM.

 

La Menuiserie Petit a commencé à jouer un rôle de premier plan dans l'industrie locale du bois depuis plus de trente ans. La société satisfait les commandes des institutions locales, des entreprises ou des clients privés en offrant des services de menuiserie efficaces et de qualité. " Aujourd'hui, environ 40 % de notre clientèle est constitué de clients privés, tandis que le reste rassemble des entreprises du bâtiment et des commerçants ", explique Mauro Gramolelli, l'actuel co-directeur de la menuiserie Petit.

En 2004, Mauro a repris la petite entreprise familiale, avec sa femme, puis ils ont déménagé en 2011 à Luriecq, où se trouve l'atelier. Située derrière la route départementale, le logo de l'entreprise est fièrement exposé sur une façade en bois. " Notre emplacement nous a apporté un bénéfice incontestable, en ce sens que cela a augmenté notre visibilité ainsi que notre chiffre d'affaires ", commente Mauro Gramolelli. La Menuiserie Petit était auparavant gérée par le père de la femme de Mauro, et employait un menuisier qui était chargé de créer des pièces spécifiques.

Au cours de cette période, l'entreprise a installé un grand nombre de fenêtres dans la région de Saint-Étienne pour des propriétaires privés ou publics. Mauro Gramolelli lui-même a travaillé avec son beau-père pendant quinze ans en tant que poseur, et lorsque celui-ci prit sa retraite en 2010, Mauro a repris l'entreprise pour lui donner une nouvelle direction, notamment en intensifiant les activités manufacturières. " Nous avons d'abord investi sur des machines traditionnelles pour fabriquer des cadres de portes et des portes. Étant donné que le chiffre d'affaires progressait, nous avons commencé à faire des fenêtres en 2012, lesquelles ont obtenu la certification AEV (Air, Eau, Vent) après une batterie de tests effectués au centre technique Céribois. Aujourd'hui, environ 30 % de notre chiffre d'affaires provient de la construction de fenêtres. 60 % est engendré par les activités du bâtiment, et 40 % par des clients privés.

" Nous fabriquons environ 300 fenêtres par an et nous sommes qualifiés pour tous les types d'installation, qu'il s'agisse de nouveaux bâtiments ou de rénovations, ce qui constitue une niche fondamentale de notre activité ", explique Mauro Gramolelli. Le centre accord 25 fx, un outil multifonction ultra précis. En 2016, la menuiserie Petit a décidé d'investir sur un centre d'usinage CNC à 5 axes construit par le fabricant italien SCM, dont la filiale française se trouve à Vourles (69), à environ soixante kilomètres de Luriecq. La machine fut livrée début 2017. " Cela faisait un moment que l'on pensait à investir sur une machine à contrôle numérique, raconte Mauro Gramolelli. Nous avons donc agrandi l'espace à disposition afin d'avoir une pièce pour installer le nouveau centre d'usinage ".

" Le centre d'usinage accord 25 fx offre d'excellentes performances pour un investissement minimum ", explique Thierry Nicolet, l'homme qui se trouve à la tête de SCM Group France depuis plusieurs mois maintenant. Spécialement conçu pour les PME, Accord 25 FX allie des performances élevées et une technologie à la portée de tous pour la construction de portes, fenêtres et d'escaliers en bois massif et panneaux en bois ou autre.

l'un des points forts de ce centre d'usinage est sa capacité à produire une large gamme de produits grâce, notamment, à la grande dimension de la table et aux nombreux outils qui sont toujours disponibles sur la machine. 76 MENUISERIE PETIT - FRANCE " Nous étions à la recherche d'un outil multifonction plutôt que d'une machine conçue pour la production de masse ", explique Mauro Gramolelli.

Avec le centre d'usinage accord 25 fx, nous sommes capables de produire plus, d'une manière bien plus polyvalente : nous pouvons ainsi étendre notre activité au design et à la construction d'escaliers. Grâce au logiciel DDX, l'ensemble du processus est généré en amont, y compris le matériel et la préparation des trous de perceuse pour la butée, ce qui permet d'économiser énormément de temps pendant l'assemblage ", affirme-t-il. " Nous voulions également pouvoir travailler en simultané. Pour être plus précis, nous voulions pouvoir produire un élément sur un côté de la machine tout en préparant un second de l'autre. Nous pouvons désormais le faire étant donné que sur la table automatisée de la machine, chaque élément mobile a son propre moteur.

À mon avis, les commandes numériques représentent le futur du secteur du bois, sans oublier qu'elles nous permettent d'économiser significativement sur les coûts de production. " Tandis que l'activité se développe grâce au centre d'usinage, la menuiserie a également investi sur une palette d'outils de finition de la marque Leuco (une entreprise autrefois gérée par Thierry Nicolet).

Un mois après l'installation du centre d'usinage au sein de l'entreprise, l'on produisait déjà les premières fenêtres. Mauro Gramolelli a un seul regret : ne pas avoir suivi une formation plus approfondie sur l'utilisation du logiciel. Il s'agit d'un problème que Thierry Nicolet ne prend nullement à la légère. Il est souvent difficile de trouver suffisamment de personnel qualifié pour garantir ce type de formation ", commente-t-il. " En effet, la révolution numérique implique l'apprentissage de nouvelles compétences qui ne sont pas toujours enseignées dans le système scolaire actuel. "

Une finition hors du commun. La menuiserie Petit propose des profils à partir de 92 mm avec un triple vitrage d'excellente qualité, des profils de 68 et 78 mm en bois et des profils de 68 mm avec une structure alliant bois et aluminium. Une production continuellement à la pointe grâce à l'outil à contrôle numérique qui assure la qualité du produit, son efficacité et sa finition, de sorte à ajouter au produit une importante valeur ajoutée, ce qui compte plus que tout dans le monde d'aujourd'hui. " Nous faisons actuellement face à une concurrence importante, même dans le secteur de la rénovation ", admet Mauro. " Aujourd'hui, les personnes qui achètent pour la première fois une maison ont tendance à faire plus attention aux mobiliers et, de manière générale, au design d'intérieur qu'à l'isolation. Nous sommes donc quelque peu inquiets des coupes actuelles sur les crédits d'impôt, car cela risque d'ouvrir le marché à des produits certes moins chers, mais aussi d'une moins bonne qualité et moins performants en termes d'économie d'énergie. Pour les PME comme la nôtre, nous avons tout intérêt à investir dans des systèmes qui peuvent optimiser les performances thermiques de nos produits et la qualité de notre savoir-faire. Si nous ne le faisons pas, ces parts du marché risquent d'être englouties par les grands industriels. "

En 2013, la menuiserie Petit a investi dans une cabine de peinture et dans un système d'aspiration centralisée Samsound. " Nous utilisons cette cabine de pulvérisation pour réaliser les peintures non seulement sur les fenêtres, mais aussi sur d'autres éléments, plus petits, de notre production, comme des placages, des panneaux insonorisants et même des escaliers. Pour continuer à nous démarquer de la concurrence, dans la lancée de ce que nous avons réalisé avec Céribois avec les tests AEV, notre prochaine étape sera de nous faire certifier par Procime Up (l'important label français pour les fenêtres en bois et en bois-aluminium pour les manufacturiers, les menuisiers, les installateurs, les constructeurs et les clients privés lancé par Céribois à l'automne 2017). Notre objectif est d'améliorer la qualité et l'expertise de la finition sur nos fenêtres en bois et, dans le futur, nous voudrions intégrer le projet Naboco (un autre projet promu par Céribois qui garantit la longévité des peintures dans le secteur de la menuiserie avec une garantie professionnelle). " Quoi qu'il en soit, conclut Mauro, nous garantissons déjà une finition de haute qualité, le succès croissant de nos fenêtres en bois et en bois-aluminium parle pour lui. "

Textes : Stéphane Jardin pour Le Bois International Photos : Le Bois International et Menuiserie Petit

 

Menuiserie Petit

 

www.menuiseriepetit.fr

Produits connexes

accord 25 fx centre d'usinage à cn

accord 25 fx

Centre d'usinage à commande numérique qui offre de grandes performances pour un investissement minimum. Idéal pour les P.M.E., il unit des prestations de haute technologie avec la plus grande simplicité d'utilisation pour la production flexible...