Scies à ruban

Faq

Les machines pour la menuiserie SCM regroupent toutes les technologies pour le travail du bois, l’artisanat et l’industrie.

Scies à ruban circulaires pour le travail du bois

La scie à ruban est probablement l'instrument le plus précieux en menuiserie avec la scie circulaire ; elle est aussi très utile pour la création d'objets artisanaux. La scie à ruban est souvent sous-estimée car son véritable potentiel est méconnu.

Qu’est-ce qu'une scie à ruban ?
En regardant la scie à ruban, on voit qu'elle est composée d'une roue supérieure et d'une roue inférieure. Le diamètre des roues détermine la dimension de la section de la scie.

Une lame continue se déplace de la roue supérieure à la roue inférieure et revient en arrière. Les dents sont toujours dirigées vers la table, l'utilisation de la scie à ruban est donc très sûre. A la différence de la scie à découper, la scie à ruban ne génère pas de vibrations pendant le fonctionnement, en maintenant le matériau plaqué à la table.

Les lames sont de largeur variée en donnant une grande souplesse : plus la lame est étroite, plus la coupe sera précise ; une lame large peut en revanche être utilisée pour la coupe transversale.

Les caractéristiques d'une scie à ruban

La scie présente 2 guides lame, un au-dessus de la table, l'autre au-dessous, pour que la lame reste stable. La scie à ruban a la particularité de permettre de varier la profondeur de coupe, en modifiant le réglage du guide supérieur. Le changement de largeur de lame permet de réaliser différents travaux avec la scie à ruban.

Utilisation de la scie à ruban
Une lame étroite permet de découper un beau cercle ou de réaliser une quelconque forme circulaire.
Ce type d'opération est surtout très sûr pour les petites découpes, grâce à l'absence de traction arrière.

Avec une lame large à grosses dents, il sera possible de couper des morceaux de matériau très épais, comme les grands arcs utilisés pour les consoles des hottes de cheminées.

La scie à ruban est un outil polyvalent avec lequel réaliser les usinages les plus divers, un outil indispensable pour chaque atelier de menuiserie.

Voir plus
Frequently Asked Questions

Comment choisir la taille d'une scie à ruban ?

Nous voudrions tous avoir une scie à ruban plus grande, avec une plus grande capacité, etc., mais il y a toujours des contraintes budgétaires, des problèmes d'espace, etc. Mon conseil est le suivant : " achetez une scie ruban de la plus grande taille possible, en fonction de votre espace disponible, et que vous pouvez vous offrir. " Pendant toutes mes années d'activité, je n'ai jamais entendu un propriétaire se plaindre d'avoir une scie à ruban " trop grande ". Il y a des années de cela, j'ai commencé avec une MM16 (aujourd'hui S400P) parce que celle-ci répondait à mes besoins et avait un prix plus bas. À l'époque, je n'avais aucune idée de l'importance d'une scie à ruban dans ma menuiserie. J'ai grandi avec une Delta 14" comme beaucoup d'entre nous, et j'ignorais ce qu'une scie à ruban pouvait m'apporter. Une fois que j'ai commencé à travailler avec la MM16, j'ai eu envie de l'utiliser de plus en plus, et j'ai commencé à réaliser sur la scie à bande de nombreuses activités normalement effectuées avec une scie pour le bois massif. J'ai donc cherché à tout prix un établi plus grand pour une longueur maximale plus longue à couper, et 4 ans plus tard, j'ai vendu la MM16 et acheté un MM24, que je possède toujours. Ainsi, comme souvent dans ma vie, j'ai fait un double achat pour acheter un outil que j'aurais déjà pu avoir dès la première fois. Certes, ça aurait coûté un peu plus cher au début, mais pas autant qu'un double achat, et je n'aurais pleuré qu'une seule fois.

Voir plus

Quelle est la plus petite lame que je puisse utiliser sur votre scie à ruban ?

Vous pouvez utiliser une lame aussi petite que vous le souhaitez. Les barres de guidage sont très bien jusqu'à 1/4". Si vous avez des lames plus fines, je vous suggère un guide de type Carter Stabilizer. J'en connais qui gardent leur scie à ruban de 14" (je l'ai fait aussi, mais ce n'est pas possible d'avoir trop de scies à ruban), juste pour l'utiliser avec de très petites lames, comme les 1/8".

Les guides en céramique ou autres sont-ils utiles ?

Nos scies à ruban disposent du système Euroguide. Elles ont 50 ans d'expérience et utilisent un support de montage de guidage standard de niveau industriel, donc si vous préférez un autre type de système de guidage, il n'est pas nécessaire de payer deux-cents euros supplémentaires ou plus pour un kit de conversion pour les installer. Au fil des années, j'ai essayé de nombreux systèmes de guidage (plusieurs Carter, des guides en céramique Laguna, des Paddock) et, personnellement, je préfère le système Euroguide. En fait, il suit le principe KISS (Keep It Short and Simple). Ils n'ont pas besoin d'outils, ils sont efficaces et rapides à affiner. Cependant, si vous décidez d'acheter un autre type de guide, pratiquement tous les kits de guides après-ventes conviennent aux scies SCM. Mon conseil est d'utiliser le système Euroguide dans un premier temps et ensuite de voir si vous avez vraiment besoin d'un autre type de guidage. Il est facile de se laisser emporter et de dépenser beaucoup d'argent sur des composants dont vous pourriez ne jamais avoir réellement besoin. Si vous voulez vraiment faire des dépenses folles, je dépenserais plutôt pour les lames que pour des pièces non originales.

Voir plus

Quelles sont les meilleures lames ?

Il y a trop d'options et de nombreux bons fabricants pour répondre à cette question de manière définitive. Les deux lames que j'utilise le plus sont la Lenox 1" Woodmaster CT, une lame avec des dents en métal dur (pour couper presque tous les travaux de coupe droite, même sur contreplaqué), et la Lenox Diemaster 1/4", 6 tpi (pour la plupart de mes travaux de coupe avec contournement et tranchage de petits éléments.)

À quelle qualité de coupe puis-je m'attendre ?

Vraiment excellente. Avec les lames standard, vous verrez quelques signes d'usinage en raison de la nature de la plupart des lames de scie à ruban. Ce sont des signes communs et normaux puisque les dents sont décalées des deux côtés de la ligne de coupe. Plus la lame est agressive (comme une lame de 2 tpi), plus les marques sont prononcées. La plupart des lames avec des dents en métal dur diffèrent des lames standard, car les dents sont rectifiées sans rebord latéral ou relief. Les coupes sont parfaitement droites, il y a donc moins de signes d'usinage et avec la scie à ruban vous obtenez une finition bien meilleure.

Voir plus

Quel est le bon TPI (Teeth Per Inch, nombre de dents/pouce) ?

Avec les lames à dents orientées vers l'extérieur, il est toujours nécessaire d'avoir au moins 3 dents dans le matériau, sans quoi le matériau ira d'avant en arrière, car le relief latéral, en quelque sorte, se bat contre lui-même, mais pas plus de 6 dents, sinon vous ne pouvez pas enlever les résidus, ce qui provoque des brûlures et la rupture de la lame. Par exemple, avec un bloc en bois d'une épaisseur de 6 pouces, une lame agressive de 2-3 tpi serait un bon choix, mais pas avec un matériau de 3/4 pouces, pour lequel une lame de 4-6 tpi serait un meilleur choix. Ces règles, cependant, ne s'appliquent pas à une lame avec des dents en métal dur sans relief. Pour les lames avec des dents en métal dur, vous n'avez pas à vous soucier du nombre de dents qui pourraient se coincer dans le bois, car ce type de lame, contrairement à celui avec des dents en relief, pratique des coupes parfaitement droites. Avec ma Woodmaster CT à 1,3 tpi, j'ai coupé longitudinalement des planches de 1/4". Certes, il y a des soubresauts, mais aucune perte de contrôle pendant la coupe.

Voir plus

Quelle est la bonne position du système Euroguide par rapport à la lame ?

Avec une lame de 1", je retire le palier de butée d'environ 1/8". Avec une lame de 1", les traverses opposent moins de résistance, il n'est donc pas nécessaire d'utiliser le palier et vous pouvez ainsi retarder son usure précoce. Ce faisant, le palier de butée n'est même pas utilisé, à moins que vous coupiez de grands morceaux de bois épais et durs, de plus de 6 pouces, surtout si la lame est bien aiguisée. Avec une lame de 1/2", le retrait est d'environ 1/16" ; avec une lame de 1/4", on entre presque en contact. Quant aux guides latéraux, je les rapproche (terme relatif et subjectif - je n'utilise pas de jauges d'épaisseur, billets de banque, etc., je regarde juste attentivement - ça vous surprend ?) sans vraiment toucher la lame, et je les garde à la même distance sur les ornières qui permettent de régler le palier axial. Ne vous inquiétez pas s'ils tournent un peu pendant la coupe, ils sont conçus pour faire ce mouvement, il pourrait s'agir des harmoniques qui font tourner le disque en créant des vibrations, ce n'est pas la lame qui les fait tourner, d'ailleurs il pourrait même vous sembler qu'ils tournent en arrière

Voir plus

Quelle est la bonne tension de la lame ?

Tout d'abord, la tension est subjective. Je crois qu'il y a des lignes directrices à suivre en la matière, mais il n'y a pas de règles strictes et précises à respecter. J'obtiens une bonne coupe avec la même lame à des tensions différentes. Je vous dis cela seulement pour que vous en fassiez vous-même l'expérience, afin que vous vous rendiez compte que vous ne pouvez pas faire beaucoup de dégâts avec une " mauvaise " tension, car il n'y a pas vraiment de concept de " juste " ou " mauvais ", seulement des variations qui se rapprochent du choix idéal. Vous constaterez que les calibres sur nos scies à ruban sont vraiment utiles et fiables. Je fournirai les détails plus tard, mais d'abord je voudrais parler des tensiomètres, puisque dans les chats et autres forums, on parle souvent de leur importance, mais aussi de ma méthode personnelle du " toucher ". Quelle que soit la largeur de la lame, je soumets chaque lame à peu près à la même tension. Bien sûr, les lames plus étroites nécessitent moins de pression sur le ressort pour atteindre la " même " tension.

J'ai testé quatre tensiomètres : Starrett, Lenox, Iturra et Hakansson. Ils sont tous conçus de la même manière et pour déterminer la pression en psi (livres par pouce carré), vous pouvez utiliser un indicateur à cadran. Au final, j'ai opté pour un calibre Hakansson qui était à ma disposition, parce qu'ils me l'ont offert. Il y a beaucoup d'autres calibres, réalisés sur mesure ou en série, mais ces quatre-là sont ceux que j'ai testés. Et quand il s'agit de tension, il y a tellement d'avis divergents sur ce que l'on entend par bonne tension que je ne saurais pas vraiment par où commencer si je ne faisais pas confiance à mon opinion personnelle. A ce propos, personnellement, je mets en tension principalement en tâtant, méthode encore plus subjective qu'avec l'utilisation calibreurs. En fonction des calibres cités ci-dessus (que les gens ont apportés à mes leçons au fil des années) pour toutes les lames, quel que soit le type, j'obtiens une moyenne d'environ 21 000 psi. Cette moyenne se base sur les mêmes tests pour les quatre systèmes, en fonction des instructions du fabricant, puisque les valeurs variaient considérablement d'un calibre à l'autre (environ 3 000 psi entre la valeur la plus haute et la plus basse). 21 000 psi est une tension plutôt modeste par rapport à certaines valeurs élevées que de nombreux experts qualifiés prétendent nécessaires et dont on parle depuis des années (15 000 à 20 000 pour l'acier carbone et 20 000 à 30 000 psi pour les alliages de métaux, ce qui comprendrait la plupart des lames avec des dents en métal dur). Est-ce que ça veut dire que je polémique, là ? Tous les tests ont été effectués sur la base de la ligne que j'ai dessinée avec le crayon sur le calibre installé sur le dispositif que j'utilise efficacement depuis des années pour mettre les lames sous tension. Chaque tensiomètre a rapporté la même valeur, et ce après trois tests - dans une limite de 1 000 psi). Qu'est-ce que cela signifie ? Je ne sais pas trop, mais ça conforte ma méthode...

Diminuez de 6" la hauteur du volant supérieur, jusqu'au point où la lame est sur le point de toucher le bandage. Restez parallèle au volant. Poussez avec votre bras droit perpendiculaire au corps (afin de ne pas vous pencher pendant le test) et vous remarquerez une déviation d'environ 1/8" - 1/4" avec une pression modeste (sans poids corporel sur le doigt). Alignez la lame comme vous le voulez. Fermez les portes et allumez la machine sans régler les guides et sans installer le bloc poussière sans jeu. Vérifiez la lame pour vous assurer qu'elle ne déraille pas d'un côté ou de l'autre. Si c'est le cas, donnez un peu plus de tension ou un peu moins de tension pendant que la scie tourne, jusqu'à ce que la lame cesse de dérailler. Effectuez une coupe d'essai avec une scie pour fendre à 6". Elle coupe bien ? La coupe est droite ? La lame ne bouge pas ? Dans ce cas, vous avez trouvé un bon équilibre de tension. Dessinez une ligne avec un crayon de papier sur le calibre de la scie et vous pouvez être sûr de revenir en toute sécurité plusieurs fois à cet ajustement pour cette lame spécifique. Une lame de 1 po nécessite la même tension qu'une lame d'un demi-pouce, mais pour y parvenir, elle a besoin de beaucoup moins de ressort. Sur mes scies, j'ai dessiné trois lignes au crayon... 1", 1/2" et 1/4". Habituellement, pour une lame de 1" avec des dents en métal dur, l'indice sera d'environ 1/4" au-dessus de la dernière rangée du calibre de la scie ou de 5/8 de la hauteur du bas de la fenêtre. L'image ci-dessous de mon calibre sur la machine ne sert qu'à vous donner un exemple de mon indice, les résultats obtenus peuvent varier. La valeur de 21 000 psi se trouve entre ces deux rangées supérieures et si j'augmente la tension, de sorte que l'indice arrivera juste au-dessus de la première rangée, j'obtiens 26 000 psi avec les calibres que j'ai mentionnés ci-dessus. La scie coupe très bien aux deux valeurs, il est donc préférable de choisir la tension la plus basse (cela s'applique également aux courroies de transmission). Les résultats confirment ma théorie selon laquelle une lame coupe bien à des tensions différentes et entre et sort du " flutter " à des tensions différentes, alors ne choisissez pas seulement le " test flutter " pour mettre une scie en tension. Les harmoniques sont un sujet intéressant. Je préfère malgré tout faire fonctionner les lames à leur tension minimale, parce que je pense qu'il n'y a aucun sens à trop solliciter le système. Conduisez-vous votre voiture à la limite de la vitesse maximale tout le temps, parce que le moteur est capable de le faire ? Pourquoi trop stresser un système si cela n'est pas nécessaire ? Si vous sentez que vous avez besoin de plus de tension pour un travail particulièrement difficile, vous savez que vous avez un peu de marge, n'est-ce pas ? Quant à l'indice en soi, vous pouvez évidemment le régler de sorte qu'il atteigne la tension désirée. Dévissez-le du socle et accédez au ressort et à sa vis d'arrêt par l'arrière. Mais personnellement, je trouve qu'il est plus facile de tracer une ligne au crayon.

Voir plus

Devez-vous aligner les lames au centre des bandages en caoutchouc ?

Non, nos scies à ruban sont principalement dotées de bandages plats. Ils ne sont pas bombés comme la plupart des autres, de sorte que vous pouvez aligner les lames, plus ou moins, sur n'importe quel point du bandage. Quant aux lames les plus agressives, je les aligne de sorte que les dents se trouvent au-delà du bord avant du bandage. Pour les lames plus fines et étroites, je les aligne de sorte que la partie arrière de da lame soit le plus proche possible du point où se trouvent les grandes lames sur le bord avant du bandage, afin de ne pas devoir régler la position des guides. Il est aussi plus difficile d'extraire la lame du volant en essayant de sortir d'une coupe, comme cela arrive souvent dans la coupe avec contour.

Voir plus

Est-il difficile de remplacer le bandage en caoutchouc du volant d'une scie à ruban ?

Nos bandages de scie à ruban ne sont pas collés. Au lieu d'extraire l'un ou les deux volants et de les envoyer à un centre capable de démonter, remonter, coller et ensuite rééquilibrer le volant (souvent ces opérations prennent plusieurs semaines, période qui vous laissera sans scie à ruban), avec nos scies, si une lame freine et coupe le bandage et que cela demande du temps, nous utilisons un système de bandage à languette et rainure que vous pouvez installer sur votre propre machine en cinq minutes. Il suffit de chauffer le caoutchouc dans de l'eau chaude et l'étaler autour du volant, en insérant la languette dans la rainure. Étant donné que nos scies à ruban ont des bandages plats, il n'est pas nécessaire de créer un bombage et vous pouvez commencer à couper immédiatement.

Voir plus

Dois-je créer un gabarit pour tester et régler les volants afin qu'ils soient coplanaires ?

Oubliez tout ce que vous avez lu sur les volants coplanaires. Ça n'a aucune importance pour les scies à ruban avec des bandages plats, comme celles-ci. En théorie, il est possible d'avoir des volants coplanaires pour une lame spécifique à une tension précise et avec un alignement particulier... Remplacez les lames, le reste n'a aucune importance. Réfléchissez-y. Vous avez un volant inférieur fixe et un volant supérieur inclinable, comment pourraient-ils être coplanaires ? Il serait plus raisonnable de parler de " presque coplanaires ", car toutes les scies le sont, ça oui. Utilisez votre énergie pour créer un gabarit qui a son utilité, et non pas pour tester quelque chose qui n'existe pas.

Voir plus
Études de cas
Lorenzo Vianello
Read more
Andrea Schiavolin
Read more